Nos 8 prédictions technologiques principales pour 2018

Lorsque Dell EMC a interviewé 4 000 décisionnaires haut placés du monde entier pour son sondage Digital Transformation Index (Index de transformation numérique), 45 pour cent des participants se sont déclarés inquiets que leur entreprise devienne obsolète dans les trois ou cinq ans. C’est époustouflant mais pas surprenant. L’impact des technologies numériques a commencé à réorganiser notre monde et on ne se demande plus qui ressentira ses effets : personne ne les évitera.

Toutefois, nous pouvons gérer les incertitudes. Lorsque des changements se présentent, les entreprises qui en profitent pour se renforcer sont celles qui échapperont à la disparition. Elles se développeront en adoptant les bonnes technologies au bon moment. Chaque année, Dell EMC considère les technologies émergentes qui ont le plus de chances d’entrer dans cette zone idéale, ce qui nous mène à nos 8 prédictions technologiques principales pour l’année 2018.

Voici un aperçu de ce que notre avenir immédiat nous réserve et, si vous êtes prêts, ce dont votre entreprise peut tirer profit :

Prédiction n°1: l’IA réalisera rapidement les « tâches de réflexion »
Les données ont pris de plus en plus d’importance dans tous les aspects de notre environnement. Elles sont irremplaçables dans le cadre des entreprises et dans d’autres environnements basés sur des processus. Nous avons déjà commencé à voir les avantages de l’utilisation des données dans un environnement numérique moderne : la capacité de traverser des silos, de meilleures analytiques, des aperçus en temps réel sur des tableaux de bord intuitifs. Mais puisque la richesse en données ne cesse d’augmenter, on se servira plus souvent de l’intelligence artificielle pour les « tâches de réflexion ». Par exemple, l’IA sera utilisée afin d’aider à mesurer et à planifier des projets, ce qui libérera du temps pour les décisionnaires et évitera l’abandon de bonnes idées.

Prédiction n°2: l’Intégration du QI des objets
Les datacenters modernisés qui utilisent le cloud, l’infrastructure convergée et des systèmes définis par logiciel assurent d’immenses niveaux de performance avec des modèles tarifaires innovateurs. Ils ont donné davantage de possibilités à l’IT de se concentrer mieux sur des opportunités commerciales et ont permis aux entreprises d’explorer l’innovation avec plus d’enthousiasme. Cela va de concert avec l’Internet des objets, qui saisit les données nécessaires pour faire progresser l’innovation. Au fur et à mesure que les prix de la puissance de traitement baissent, nous pouvons nous attendre à une intelligence presque instantanée tout autour de nous. Nous deviendrons des « conducteurs numériques » en utilisant des technologies basées sur l’IA en tant qu’extensions de nous-mêmes.

Prédiction n°3: Nous mettrons des casques RA
La Réalité Augmentée s’exploite déjà largement dans plusieurs secteurs. Il existe des exemples d’équipes de maintenance, d’architectes, de concepteurs de produits et d’ingénieurs qui se servent de la RA dans leur domaine pour un nombre toujours croissant d’applications. Tandis que beaucoup de personnes ont conscience du succès de la RA dans l’industrie du spectacle, c’est l’emploi industriel et commercial de cette technologie qui démontre actuellement de la vraie valeur. Cela se fera remarquer de plus en plus au fur et à mesure que les coûts de la RA baissent et que l’adoption de cette technologie deviendra de plus en plus normale chez les entreprises pour un large éventail d’environnements : de la conception détaillée jusqu’aux formations de base.

Prédiction n°4: Des relations plus étroites avec les clients
Les entreprises s’inquiètent beaucoup pour leur avenir, notamment parce que les clients deviennent moins prévisibles. Mais ce n’est que leur impression. Les clients ne sont pas imprévisibles : ils ont plus de choix et de valeur à leur disposition. Le problème est que les entreprises ne connaissent pas suffisamment bien leurs clients ou qu’elles ne savent pas répondre de manière adéquate à leurs attentes. Dans un monde où même les 5 années à venir sont difficilement prévisibles, l’IA et d’autres technologies numériques représentent des outils indispensables pour les entreprises qui souhaitent établir de meilleurs rapports avec leurs clients. Cela représentera l’élément différenciateur net en 2018, parce que les sociétés qui investissent dans ces technologies récoltent plus des bénéfices.

Prédiction n°5 : Le correcteur de préjugés sera le prochain correcteur orthographique
Un rapport commun réalisé par l’Institute For The Future (l’Institut pour l’avenir) et Dell EMC, intitulé The Next Era of Human-Machine Partnerships (La prochaine ère des partenariats homme-machine), estime qu’il sera bientôt courant d’utiliser des machines afin de traiter des informations avec beaucoup moins de préjugés et d’interférence émotionnelle. Ce genre de partenariat se verra déjà l’année prochaine. L’IA et l’apprentissage automatique serviront à scruter les candidats afin d’en sélectionner le meilleur pour le poste en restant objectif concernant les questions de sexe et d’ethnicité. Nous utiliserons davantage l’IA pour nous aider à parvenir à une conclusion honnête qui donnera le meilleur résultat.

Prédiction n°6: Les médias et le monde du spectacle innoveront avec les e-sports
Autrefois, les jeux n’étaient que pour les amateurs des jeux vidéo, mais aujourd’hui ils font partie d’une génération, tout comme la télévision et la radio étaient normales pour les générations précédentes. Les jeux vidéo connaissent une popularité impressionnante, non seulement en tant que divertissement mais même comme mesure de compétitivité. Seuls les meilleurs des meilleurs peuvent concourir dans l’univers croissant des e-sports où un public de la taille d’un stade entier peut se réunir à maintes reprises pour regarder leurs joueurs professionnels préférés se livrer des batailles acharnées. En 2018, les e-sports doivent devenir un phénomène mondial, surtout au fur et à mesure que la RV gagne du terrain. On peut s’attendre à ce que des millions d’autres spectateurs se connectent aux matchs et que les e-sports deviennent courants.

Prédiction n°7: Nous nous dirigerons vers le « méga-cloud »
Autrefois, le cloud figurait sur une liste telle que celle-ci. Mais c’est dans le passé : le cloud s’est désormais intégré dans la vie quotidienne et est en pleine croissance. Même le débat sur le cloud public et le cloud privé s’est calmé, et tout le monde reconnaît que le cloud peut jouer un grand nombre de différents rôles. Le cloud ne représente pas un endroit, mais une manière d’accomplir des choses. Aujourd’hui, nous le savons tous. Le nouveau défi est de conserver la flexibilité et l’agilité du cloud. Mais avec plus de charges de travail et des services étalés sur plusieurs clouds, il existe un vrai risque que des silos cloud pourraient se former. Des normes ouvertes et des approches holistiques ont été la réponse à ce problème ; elles sont en train de construire le « méga-cloud ». C’est un aperçu fédéré et intelligent sur un environnement IT entier, étalé sur tous ces environnements cloud. Il représentera la nouvelle étape dans la manière dont nous construisons, gérons et exploitons des technologies.

Prédiction n°8 : C’est l’année du souci du détail
Il n’existe plus de châteaux dans le monde moderne. Se retrouver seul sur une île n’a jamais été un bon choix si l’on souhaitait faire réussir son entreprise. Mais aujourd’hui, les niveaux de cause et effet dans un environnement sont beaucoup plus importants parce que tout est encore plus étroitement lié. Des détails peuvent se transformer en énormes résultats, tant bons que mauvais. Nous habitons un monde où il est possible d’avoir accès à un ordinateur en piratant le système de climatisation, où les caméras de surveillance peuvent faire l’inventaire à la place d’un employé. C’est à la fois terrifiant et formidable. C’est en 2018 que nous nous rendrons compte que les détails importent beaucoup parce qu’ils influencent ce réseau de cause et effet. Les entreprises qui sont prêtes aux nouveaux règlements tels que le RGPD (Règlement général sur la protection des données) sont celles qui seront mieux protégées contre les cyber-attaques. Beaucoup plus d’éléments dépendent l’un sur l’autre qu’avant. C’est la reconnaissance de ces rapports qui détient la clé de la vraie réussite.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *